img 02 40 89 09 70
nantes@photo-cine-reparation.com
img PCR Nantes - 74 Quai de la fosse 44100 Nantes
La BlackRapid à l’assaut de l’Islande
13 Jan

2015

La BlackRapid à l’assaut de l’Islande

Bonjour à tous

En ce début de semaine je vous propose un retour d’utilisation d’un de nos clients .David Kulak  photographe sur Nantes.

La courroie, si il y a bien une chose qui n’a pas évolué depuis des années c’est bien elle, pour le plus grand bonheur des ostéopathes. Et pourtant ça fait des années qu’elles nous cisaillent les épaules et nous font souffrir, a tel point qu’en ce qui me concerne j’ai plutôt tendance à remettre mon appareil photo dans mon sac à dos au plus vite pour profiter de ses sangles épaisses et soulager mes épaules. A2Photo propose pourtant une solution miracle avec la BlackRapid qui en plus de répondre à ce problème apporte des petits plus sur le terrain qui sont très appréciables. Petit tour d’horizon sur la sangle qui vous fera quitter votre ostéopathe.

2

Un peu déroutant au début d’oublier les points de fixations habituels de nos courroies, en effet les BlackRapid se vissent au même endroit que les plateaux de nos trépieds photo, la fixation est donc aussi fiable que pour ces derniers. Petit détail, le mousqueton permet de visser/dévisser avec force et nous assure que la BlackRapid est bien fixée sans pour autant avoir à forcer outre mesure pour la démonter.

3

Le plus agréable pendant les premières minutes d’utilisation c’est que le poids est bien mieux réparti qu’avec une courroie classique et que la BlackRapid ne cisaille pas l’épaule même avec un Nikon D4 et un Nikon 24-70 qui pèsent lourd. Second point, pour attraper l’appareil et le porter à notre œil la courroie ne frotte pas, elle glisse à l’intérieur de la partie fixe au niveau de l’épaule, le mouvement est rapide et agréable et se fait sans forcer. Vous pouvez même porter votre sac à dos par dessus ça n’empêche pas le mouvement ce qui est tout bonnement impossible avec une courroie classique qui serait coincée entre votre dos et le sac. Je porte rarement mon appareil photo en bandoulière comme je ne le garde pas longtemps et j’ai donc toujours une main de prise pour le tenir et éviter qu’il ne tombe. Avec la BlackRapid que j’ai pu porter sans problème et sans peur en bandoulière je retrouve mes deux mains pour éviter de glisser en grimpant le volcan Eyjafjallajökull ou pour me repérer avec mon GPS sur le chemin du retour.

Dernier point auquel on ne pense pas forcément en parlant de courroie mais étant plus large elle permet via des rangements prévus à cet effet d’avoir à portée de main vos cartes-mémoires, batteries ou votre téléphone portable accessibles directement sans avoir à fouiller dans votre sac à dos. L’attache magnétique du système de rangement rendant le tout très ergonomique et intuitif à l’usage.
1

4

Tout ces éléments réunis font que personnellement j’ai gardé l’appareil photo pendant des randonnées entières accroché à la BlackRapid et moins souvent dans le sac à dos ce qui m’a permis de dégainer plus rapidement quand c’était nécessaire sans pour autant fatiguer comme avec une courroie classique.
Filez vite l’essayer chez A2 Photo avant de craquer, une courroie de la marque représente certes un petit investissement mais pour 2 séances chez l’ostéopathe vos cervicales et vos épaule vous remercieront sans compter que sa conception et sa fabrication sont vraiment au niveau et elle vous rendra de fiers services.

Un grand merci pour ce retour  d’expérience David car même si je suis un inconditionnel de cette marque ,tu en parles mieux que moi…

le site de David : http://www.davidkulak.com/

le site de Black Rapid

Share This :